Les 3 RPG qui ont marqué mon enfance et qui m’inspirent encore aujourd’hui

24 Mar

Image d’entête par Anders Gullmarsvik

Voici une première vidéo de notre MicroRPG sur lequel nous travaillons. Nous n’en sommes vraiment qu’au début du développement et pour le moment nous avons mis en place que quelques mécaniques de bases.
Les idées pour l’étoffer et le rendre super amusant ne manquent pas contrairement au temps qu’on peut lui consacrer.
Je vous dévoile juste en dessous les 3 jeux dont j’aimerais m’inspirer sur quelques aspects.

The Legend of Zelda – A Link to the Past (Super Nintendo – 1991)

C’est mon Zelda préféré. J’aime beaucoup tous les autres épisodes mais celui-là a une valeur sentimentale toute particulière puisque c’est avec lui que j’ai découvert la série.

Il est bourré de bonnes idées et j’aime ce sentiment de découverte qu’il procure. Le fait de pouvoir se déplacer librement dans le monde permet de visiter des endroits qui, au premier abord, sont sans intérêt mais par la suite révèlent des passages secrets vers des donjons, une fois les bons objets en notre possession.

Les aller-retours entre les 2 mondes parallèles du jeu renforcent encore plus cette sensation en t’ouvrant des passages jusqu’alors inaccessibles.

J’espère pourvoir vous faire ressentir, ne serait-ce qu’un tout petit peu, ce sentiment avec notre humble jeu mobile :)

(Et en effet, Zelda n’est pas à proprement parlé un RPG)


Les mondes parallèles de Lumière et des Ténèbres superposés

The Secret of Mana (Super Nintendo – 1993)

Ce qui m’a particulièrement plu avec ce jeu c’est de « maitriser » parfaitement les armes et la magie. J’en ai passé du temps à « grinder » (combattre des monstres de façon répétitive) pour faire monter mes armes et magies jusqu’à atteindre le niveau ultime. Et je n’ai pas été déçu puisque, une fois maitrisées, en plus d’être sur-puissantes, les armes et magies jouaient des animations inédites spectaculaires :D

Je ne sais pas à quel point je pourrais faire ça dans notre jeu. En tout cas j’y songe.


Pas super qualité mais on fera avec…

Final Fantasy VII (Playstation – 1997)

Ce qui m’a plu dans celui-ci est à peu près dans le même registre que pour Secret of Mana : les invocations.

C’est juste super fun de trouver et faire évoluer les invocations qui, lorsqu’on les utilise, jouent des animations complètement absurdes et disproportionnées à faire perdre des points de vie aux boss par paquets de 99 999 ah ah ^^

Pareil, on va voir si j’arrive à m’inspirer de ça, sous une forme humoristique, pour notre prochain jeu.


Ah la 3D qui a mal vieilli ;)

Et vous, quelles sont vos références en matière de RPG et qu’est ce qui vous a marqué ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *