Paper Mario – The Origami King (Nintendo Switch) – Avis

6 Oct

C’est en regardant des « Let’s play » de Paper Mario sur Youtube que j’ai eu envi de me procurer une Nintendo Switch (+ de 4 ans plus tard)!

Voyons ce que ça donne quand on y joue!

Jeu d’aventure chatoyant

C’est le style enfantin coloré, papier découpé et, ce coup-ci, papier en Origami qui ont instantanément capté mon attention.

On se sent bien en se baladant dans ces décors variés et bucoliques.

Structure du jeu

Après avoir reçu une lettre de la princesse Peach l’invitant à l’OrigamiFest, Mario, avec l’aide de Luigi, se rend au château. Là-bas, Mario tombe dans un piège, où des personnages du royaume Champignon faits d’origami ont commencé à envahir le Royaume. Dans les catacombes du Château, Mario rencontre Olivia. Avec son aide, Mario réussi à s’évader et se lance alors dans un voyage vers les cinq serpentins pour délivrer le royaume Champignon et arrêter le roi Olly, le frère d’Olivia.

Le principe est d’explorer des lieux tout en rebouchant des trous avec des confettis et en trouvant les Toads cachés.
À chaque rencontre d’ennemi, un combat basé sur un système original (on y reviendra) se lance.
Il faudra alors trouver divers objets pour vous aider dans votre quête et vaincre un à un les Boss.

Originalité

Les confettis : durant l’aventure on devra récolter des confettis en frappant les arbres avec le marteau ou en gagnant des combats. Ils servent à boucher des trous qui bloquent généralement le passage.
Le simple fait de jeter des confettis donne une grande satisfaction 😉

Les combats : grosse sueur froide lorsque j’ai découvert les premières images du système de combat de ce Paper Mario! En effet, cela ressemblait beaucoup à notre jeu Micro RPG!
Mais en dehors de la configuration circulaire avec le héros au centre et les ennemis qui l’encerclent, la mécanique est, fort heureusement, bien différente!

Le principe est de faire glisser les anneaux et colonnes pour aligner les ennemis avant de les frapper.

Dans Micro RPG on ne touche pas au terrain, on cible simplement les monstres avec les formes assignées aux armes du héros. OUF! 😅

Les boss : système de combat légèrement différent où cette fois-ci, le monstre est au centre et Mario à l’extérieurs des anneaux. Il faudra alors lui frayer un chemin tout en collectant des bonus au passage pour vaincre le Boss.

Pour et Contre

POUR

J’ai adoré l’univers, l’ambiance, les dialogues bien écrits et usant de jeux de mot autour de la thématique du papier : « ça ne fera pas un pli! », « Je me sens froissé. », etc.

Boucher les trous, chercher les Toads, trouver les passages secrets et résoudre des énigmes est un vrai plaisir!

CONTRE

Par contre, malgré l’originalité des combats, on est vite lassé de ce système. C’est répétitif et peu amusant. Une fois les premiers combats réalisés, on cherche le plus souvent la fuite quand cela est possible!

C’est bien dommage! Sinon ce serait un sans faute pour ce jeu conçu par un de mes studios préférés : Intelligent Systems (qui a fait la cultissime série de Advance Wars)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.